Gouvernance de l’information : Et vous, quel est votre profil ?

Mieux piloter l’information, est une quête que beaucoup de personnes souhaitent réussir, mais le comment est une vraie question. Bien sûr une première étape serait déjà de bien comprendre la vue d’ensemble, la vue de la gouvernance de l’information :

  • Une instance, des fondamentaux, des principes, des offres de services riches, une légitimité à relier les centres d’expertises entre eux.

Ok, c’est un point de vue qui mérite attention, et même si vous faites partie de ces 80% de la majorité attentiste qui sera rassurée lorsque le sujet aura fait ses preuves, quelque part, avouez le, vous aimeriez sûrement y aller, la question est comment ?

Un petit outil a été réalisé par la société 3org pour justement arriver à dégrossir le comment. Cet outil fonctionne en vous aidant à vous positionner selon 8 profils types de personnes ayant une capacité à impacter des projets autour de la gouvernance de l’information. Et à chacun de ces profils correspond des approches et missions adaptées.

Qui êtes-vous ? – Des éléments de réponses grâce à cet outil d’aide à la décision

Aprés tou, avec recul, une bonne gestion d’information, est-ce vraiment l’implémentation d’un outil de GED ou de Master Data Management ou d’Archivage ou de collaboratif ou … ? – L’implémentation d’une solution technique va-t-elle vraiment vous permettre une meilleure gouvernance de l’information. A moins que cela ne soit l’intervention d’un cabinet de conseil pour rédiger une très conséquente et fort compliquée politique de gestion de l’information (conservation, données personnelles, classification, E-discovery, …).

Pas évident surtout lorsque l’on commence à avoir de nombreux retours sur des projets en échecs car de nombreuses dimensions n’ont pas été prise en compte :

  • l’utilisateur considéré comme un bout de la chaîne en situation de soumission face à l’outil,
  • des documents structurants qui ne sont compréhensibles que par leurs réalisateurs, au mieux par des juristes,
  • des sponsors qui sponsorisent des choses qu’ils ne comprennent pas vraiment,
  • des chefs de projet qui pilotent sans avoir la possibilité de prendre de la hauteur et de se raccrocher aux impératifs stratégiques de l’organisation.

Et franchement personne n’a dit que c’était facile, … encore moins lorsque l’on commencé le projet et qu’on a le nez dedans.

 L’approche du cabinet 3org, est simple. Avant de conduire, ou faire évoluer un projet permettant une meilleure gouvernance de l’information, il préconise d’embrasser une vue globale des fondamentaux autour de l’information, puis de travailler de façon systémique par petits pas. D’où des formations courtes, des actions de mentorat, et des offres rapidement réalisables et apportant des matériaux concrets. Bref, une démarche qui va en sens inverse de ce dont nous pourrions être habitué : Tout tout de suite au risque que cela ne soit rien jamais ! – Ne vaut-il pas mieux prendre le risque d’investir entre 5K€ et 15K€ pour comprendre une problématique et la porter en interne, ou entre 100k€ et 500K€ pour construire un silo, dans le meilleure des cas, couteux à connecter aux autres silos. L’outil lui est gratuit, cela mérite de satisfaire sa curiosité : Aide à la décision pour commencer ou faire évoluer un projet de gouvernance de l’information

 Autocritique : Le marché est il prêt à accepter et soutenir ce type de démarche ?

 

Qui êtes-vous ? Des éléments de réponses grâce à cet outil

Comments are closed.

%d bloggers like this: