Penser grand se mesure en jours, ne pas le faire se mesure en douleurs

Lorsqu’il s’agit de projets à fort usage d’informations (structurées ou non), c’est effectivement très vrai. Notamment dû à des contraintes financières, ou de difficultés à appréhender le contexte global de l’entreprise, les étapes amonts du projet (le “penser grand”) sont amoindries voir tout simplement oubliées. C’est un des risque majeur de complexification futur dudit projet.

Cette ouverture de plénière du Forum IBM sur la gouvernance de l’information présente aussi l’offre de services riches, amenant la responsabilisation de l’utilisateur et sa relation d’adulte à adulte avec les fournisseurs de services comme la DSI.

InfoGouvParis 2011 – Episode #1 – Jean Pascal Perrein – 3Org Conseil

 

Comments are closed.

%d bloggers like this: