Où se rattache la gouvernance de l’information ? (Mini-sondage GouvInfo 2011)

 

Bien sur, nos organisations et leurs structures sont toutes très différentes, mais cela peut être assez intéressant de voir ce qui se pense, de façon globale, vis à vis du rattachement de la gouvernance de l’information.

Voici les résultats des 6 derniers mois sur une question simple : “Où se rattache la gouvernance de l’information”.

3org - Résultats Rattachement GouvInfo S1 2011

Dans l’ensemble pas de grosses surprises, la Direction Générale semble être l’entité la plus à même de porter cette responsabilité. Après tout c’est elle qui a le plus de légitimité face à son information dons elle est responsable. Mais 35%, cela reste tout de même un peu faible car signifiant que 65% des réponses pensent que ce n’est pas forcément une bonne chose que la DG pilote directement cette instance.

Viennent ensuite trois entités, qui historiquement, ont souvent été plus ou moins mélangées : La DSI, la DOSI et le DO. Elles trois portent 39% des réponses. avec une grande faveur pour la Direction de l’Organisation et des Systèmes d’Informations. Là aussi ce n’est pas surprenant, une DOSI a souvent comme objectif de piloter les processus de l’organisation, au minimum en support. Lorsque l’on intègre qu’un processus est alimenté par de l’information, le portage de la gouvernance de l’information devient tout de suite plus crédible lorsqu’elle se trouve rattachée à cette entité.

La DSI et la DO ayant respectivement 10% puis 9%, montrent que la gouvernance de l’information n’est pas forcément leurs missions, du moins directement. La DSI a clairement une responsabilité en terme de support des moyens permettant à l’information de circuler, de s’enrichir, de disparaitre, mais très peu quand à son management.

Deux autres résultats intéressants :

  • 5% pensent que la gouvernance de l’information n’est pas nécessaires, nous montrant qu’il existe des anarchistes de l’information (tous les éléments sont importants dans le grand équilibre de la nature :-)),
  • 2%seulement pour un rattachement à la Direction de la sécurité, même si je suis d’accord sur le non rattachement, c’est quand même étonnant. D’autant que la sécurité de l’information semble être un sujet d’importance. Peut être parce qu’il existe peu de Direction (plutôt une fonction) et que cette dernière reste toujours assez technique.

Dans l’ensemble ce qu’il faut retenir de cette première évaluation (à prendre comme étant une tendance plus que comme un fait), est que la gouvernance de l’information est un domaine qui devrait être porté par une DG ou une DOSI (55%). Mais que dans l’ensemble les résultats restent assez mitigés, ceci surement par le fait que ce sujet est nouveau et que sa perception reste encore difficile.

Bien sûr ce sondage continu, et afin d’améliorer la pertinence, je vais rajouter la Direction du risque à la place d’une entité sociale.

 

Avez vous des avis, des suggestions  ?

Trackbacks & Pings

%d bloggers like this: