Représentations systémiques d’une organisation opérationnelle en s’appuyant sur la méthode graphique OSSAD (Full)

 

Cette thèse part du principe que lorsqu’il est question d’optimisation alors cette dernière se fait vers des objectifs définis selon une stratégie donnée. Mais qu’il peut être dangereux d’y tendre sans prendre en compte un existant de savoir et de savoir faire qui tendrait lui vers une autre organisation.
Afin d’obtenir le meilleur ajustement d’un processus opérationnel, il devient alors nécessaire d’analyser 3 organisations : Celle qui est en place, celle qui est théorique et celle qui est portée par le savoir et savoir-faire des acteurs du processus.
L’analyse de ces trois vues, appuyée par l’utilisation d’une méthode simple de modélisation : OSSAD, offre une orientation d’optimisation “judicieuse pour les attentes stratégiques et celles des acteurs impactés. (Ceci est la thèse)

Comments are closed.

%d bloggers like this: