Jan 242012
 

Vous pensez que la gouvernance de l’information est compliquée ? Que nenni, il faut juste  une bonne paire de lunettes, et vous comprendrez tout ! ;-)

Voici l’infographie de la gouvernance de l’information, qui présente d’une part les grandes lignes de ce qu’est le pilotage de l’information des organisations et d’autre part les résultats du premier observatoire GouvInfo de la gouvernance de l’information. Pour les yeux de lynx, à imprimer en A3, puis à plier en 2, pour les autres, je vous conseil le A0. J’en distribuerais aussi au salon Doc et finance, le 25 janvier, et au FAN le 26 janvier.

Un outil de sensibilisation au pilotage de l'information, gestion d'information. Basé sur GOUVINFO et Point de vue sur l'informaiton - Jean-Pascal Perrein

 

A partager sans aucune modération !

 

A lire aussi :

Qui pilote la gouvernance de l’information ? (Mini-sondage GouvInfo 2011)
Les vacances d’été font souvent penser à la mer et ses paysages magnifiques. C’est très impressionnant quand vous regardez cette immensité d’eau, tell...
Avoir une instance de gouvernance de l’information
L’information est omniprésente dans notre environnement professionnel et personnel. Elle est liée à chaque action que nous faisons, dans notre véhicul...
Où en sommes nous de la gouvernance de l’information ?
La gouvernance de l’information est avant tout une affaire de changement et de sensibilisation. Le fait de souhaiter mieux maîtriser l’information n’a...
Mais où est donc l’Ornicar du flux Information de nos entreprises ?
Les voilà nommées ces structures qui s’évertuent à transformer nos organisations de façon subtile et durable en travaillant le flux Information. Vous ...
  • trudokhac

    Bonjour,
    merci pour votre réponse.
    En fait si j’ai parlé de “pilotage de la propriété intellectuelle”, c’était pour faire echo au titre de l’infographie qui comme toute infographie peut être certes ludique et fine mais doit être informative.
    Il s’agit plus de gouvernance de la propriété intellectuelle et d’entreprise en ce qui nous concerne (Ang : intellectual property governance ou IP Governance).

    Si l’on parle des “fondamentaux” de l’entreprise, la gouvernance de la propriété intellectuelle est fondamentale, tout au moins pour les entreprises innovantes.

  • http://www.3org.com Jean-Pascal Perrein

    En fait si on considère que le pilotage de la propriété intellectuelle nécessite de connaître l’information à protéger alors, ce pilotage est un client et … fournisseur de l’instance de gouvernance de l’information (donc autour du point de vue “organisation”).
    Si on considère que l’organisation des informations en relation avec ce qui est à protéger dépend de référentiels, alors il convient de regarder ce qui touche aux fondamentaux. Ce qui est aussi valable pour ce qui définie la notion de ce qui est à protéger ou non (politiques).

    La gouvernance de l’information, représentée ici de façon ludique et fine, n’est pas du domaine de la propriété intellectuelle (sauf au niveau de la licence du schéma), ni du domaine de la gestion des preuves, ni du domaine du pilotage des données personnelles, ni du domaine de la gestion des référentiels d’entreprise, ni du domaine du Knowledge management, ni du domaine des réseaux sociaux, ni du domaine de la gouvernance d ‘entreprise …

    Mais tout simplement de celui qui peut donner un sens de cohérence à l’ensemble de ces domaines. 

    Donc si le “pilotage de la propriété industrielle” traite des oranges, la gouvernance de l’information va s’efforcer de faciliter la cueillette des oranges ainsi que des autres fruits et légumes du propriétaire du domaine. Analogie osée (aurais je faim ?) mais qui exprime une dimension plus large et multi domaines.

  • trudokhac

    Bien
    qu’ayant une paire de lunettes, je me permets de solliciter une
    assistance des visiteurs pour m’aider à repérer dans quelle partie de la
    planche se trouve le pilotage de la propriété intellectuelle.

  • http://www.3org.com Jean-Pascal Perrein

    Héhéhé, merci Alain pour la correction, cela devait surement être un lapsus révélateur ;-)

    Mais il est vrai que je reste très profil bas concernant mon orthographe, c’est une de des nombreuses opportunités d’amélioration me concernant !, ce qui me convient car cela me laisse encore plein de choses à apprendre !

    Et comme vous avez un œil averti (Les populations informatique (mes origines) sont connues pour cette “faiblesse” et l’Adeli doit être souvent confrontée à cela), n’hésitez pas à me remonter d’autres erreurs que j’aurais pu commettre dans mes articles, ce sera constructif pour le blog et ses lecteurs et super sympa pour moi.
    Vous pouvez utiliser le formulaire de contact ou le faire en commentaire publique, les deux me vont ;-)

    Sinon, qu’avez vous pensé de cette infographie ?

  • Alain Coulon

    Si la gouvernance était simplement complexe, il n’y aurait pas à accorder “compliqué” en lui ajoutant le “e” du féminin.