Mais qui donc pilote le flux Information ?

La gouvernance de l’information doit elle avoir un pilote ?

Aujourd’hui, on ne se pose pas la question de savoir qui pilote les flux financiers, ni les flux concernant les ressources humaines, …on nomme des personnes à des fonctions dont on ne pose plus la question de leurs légitimités. Pour le flux Information, heuu c’est plus compliqué, il y a une légion de responsables, qui des fois ne se connaissent même pas. Une piètre gouvernance de l’information.

Ha oui, pardon la DSI bien sûr !

Ben non, depuis quand la Direction des Systèmes Informatiques ou des Systèmes d’Infrastructure, ou même des Systèmes d’Informations, aurait elle une légitimité de piloter des informations qui appartiennent aux métiers de l’entreprise. Elle serait à ce titre une Direction sur les métiers Cœur, et une Direction sur les métiers transverses et une Direction sur les métiers de Management. Elle serait alors l’entreprise elle même. Soyons sérieux, c’est suicidaire, et pour la personne qui sera responsable de cette entité, et pour l’entreprise elle même.

Ok, donc qui ?

Effectivement, en fait, nous pourrions nous poser la question de savoir si vraiment c’est utile … . Parce qu’après tout quel intérêt à piloter ce qui nous permet de partager, de communiquer entre  nous, de formaliser notre fonctionnement, de justifier notre marché, de piloter notre organisation, de comprendre les évolutions business, d’échanger avec nos clients ou usagers, en fait de les connaître, de développer des offres, de formaliser nos recherches, de maitriser notre production, de valoriser notre mémoire d’hier à il y a potentiellement quelques années, … ..Franchement quelle utilité de piloter tout cela.

A moins que cela ne soit pas possible ?

Pourquoi cela ne le serait il pas pour certain, alors que des entreprises le font déjà. Pourquoi piloter le flux Information serait plus complexe que de piloter le flux Financier ? – Pourtant en terme de compliqué et de complexe, ce flux est tout de même un champion ! – Pour exemple, il me semble qu’une entreprise comme Saint-Gobain a plus de 1% de personnes qui s’occupent de ce flux. Sur prés de 200 000 personnes, cela fait du monde. Et vous pensez vraiment que ces plus de 2000 personnes travaillent en autonomes, sans règles, sans cohérence, sans pilotage d’ensemble ?

3org - Une instance de gouvernance de l'information qui pilote le flux Information

Le XXI ème siècle est celui de l’information. Nous parlons de transformation digitale, de révolution informationnelle, d’internet sémantique et d’objets communiquant. Mon petit doigt me dit qu’une entité dédié au flux Information a un sens, et qu’il faut se dépêcher.

Ce visuel est tiré du livre témoignage de la communauté de l’Info : livre GouvInfo sur la gouvernance de l’information que vous pouvez télécharger gratuitement dans le réseau social de GouvInfo.

%d bloggers like this: